October 5, 2022

ECO-ANXIÉTÉ : tout ce qu’il faut savoir pour être bien

ECO-ANXIÉTÉ : tout ce qu’il faut savoir pour être bien

Comment définir l’éco-anxiété ? 

Le terme composé “d’éco-anxiété” renvoie naturellement à “écologie” d’une part et “anxiété” de l’autre. L’expression est inventée et théorisée à partir de 1997 par Véronique Lapaige, chercheuse en santé-publique belgo-canadienne. 

A ce jour il n’existe aucune définition publique et officielle de “l’éco-anxiété”, toutefois la communauté internationale souligne deux points caractéristiques : tout d’abord un sentiment d’inquiétude et d’angoisse lié aux événements climatiques et aux différents scénarios qui menacent la planète dans les années à venir. 

Malgré la diversité des définitions, dans “The Hogg Eco-Anxiety Scale : Development and validation of a multidimensional scale”, L.Hogg et R.Watsford et d’autres chercheurs australiens et néo-zélandais tentent de fournir une définition précise de ce qu’est l’éco-anxiété. Selon eux c’est un “terme qui rend compte des expériences d’anxiété liées aux crises environnementales”. Ils soulignent que ce dernier se réfère notamment à “l’anxiété liée au changement climatique, tout comme l’anxiété suscitée par une multiplicité de catastrophes environnementales, notamment l’élimination d'écosystèmes entiers et d’espèces végétales et animales, l’augmentation de l’incidence des catastrophes naturelles et des phénomènes météorologiques extrêmes, la pollution de masse mondiale, la déforestation, l’élévation du niveau de la mer et le réchauffement de la planète”. 

D’autres, comme le médecin épidémiologiste A.Desbiolles dans “L’éco-anxiété : Vivre sereinement dans un monde abîmé” relève le fait que l’éco-anxiété “reflète[...] l'inquiétude anticipatoire que peuvent provoquer les différents scenarii établis par des scientifiques-comme ceux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)- sur la viabilité de la planète dans les décennies à venir”. 

Quelle est la nature de l’éco-anxiété : une maladie mentale ou une angoisse? 

Malgré l’absence d’un consensus autour de la définition académique du terme, il est toutefois clair que l’éco-anxiété n’est pas une maladie mentale. En effet, le psychiatre A.Pelissolo montre dans “Les émotions du dérèglement climatique” que l’éco-anxiété n’est ni un “syndrome” ni “un diagnostic psychiatrique dans la mesure où il ne figure ni dans le DSM-5 ni dans le CIM-10, les deux outils de classification des troubles mentaux utilisés dans le monde”. L’éco-anxiété n’étant pas une maladie mentale ou une pathologie, les chercheurs alertent ainsi sur les risques d’une possible “pathologisation” et donc à des réponses inappropriées et inefficaces face à l’état ressenti par les individus. 

Comment identifier l’éco-anxiété ?

Selon les spécialistes comme A.Pelissolo mentionné précédemment “les personnes qui déclarent souffrir d’éco-anxiété rapportent des symptômes du champ des troubles anxieux : attaques de panique, angoisse, insomnies, pensées obsessionnelles, troubles alimentaires, émotions négatives”. Le chercheur souligne notamment que “ces symptômes sont à l’origine d’une perturbation notable de la vie quotidienne chez certains individus et les consultations pour ce motif seraient de plus en plus nombreuses, notamment aux Etats-Unis”.

Ne pas confondre eco-anxiété et solastalgie 

Souvent le terme de solastalgie est associé à celui d’éco-anxiété, toutefois ce dernier inventé par G.Albrecht signifie une “douleur ou la maladie causée par la perte ou le manque de réconfort et le sentiment d’isolement liés à l’état actuel de son lieu de vie et de son territoir”. Il est important de souligner que malgré une association trompeuse des deux termes, la solastalgie dépeint un état expérimenté dans le présent, tandis que l’éco-anxiété renvoie à une angoisse dite d’anticipation.  Ainsi pour A.Desbiolles “l’éco-anxiété est anticipatoire et eschatologique”. La solastalgie est davantage tournée vers le présent ou le passé : c’est la nostalgie d’une nature menacée de disparaître.

Apprenez à être bien malgré l’éco-anxiété 

Dans le webinaire organisé par Evoluno sur l’éco-anxiété, le psychologue E.Altenloh a donné des clés de compréhension de ce phénomène en offrant notamment des conseils pratiques à appliquer dès maintenant pour vous sentir mieux au quotidien malgré les difficultés et les émotions négatives. On vous donne ici les points essentiels évoqués par le spécialiste, on vous invite également à aller revoir le webinaire pour plus d’informations sur le sujet. 

Aider soi-même

1.identifier l’origine de son anxiété : essayer d’identifier la source de cette “éco-émotion”

2.identifier les moyens d’actions accessibles : comment agir ? Quelles sont les actions à mettre en place pour s’aider?

3.mettre en place des actions possibles pour les réduire 

Aider autrui

1.adopter une écoute active : poser des questions ouvertes à la personne en difficulté 

2.adopter une posture neutre et de non jugement : 

3.avoir une approche non solutionniste : ne pas proposer de solutions 

Trouver de l’aide 

1.aide auprès de psychologues spécialisés 

2.éviter les groupes “TQR” animés par des personnes non qualifiées à l’accompagnement psychologique

3.favoriser les groupes adaptés selon vos besoins et envies : 

-écoute

-acceptation

-lien 

-action 

Être conscient des enjeux climatiques est important pour changer les mentalités et faire progresser la tendance vers plus de soutenabilité et des comportements responsables de la planète et des ressources. Toutefois, il est également nécessaire en plus de protéger la planète de vous protéger afin de garder une conscience paisible et des idées claires. L’éco-anxiété n’est pas une maladie mentale, il est possible de changer votre perception des choses ainsi que vos schémas mentaux pour tendre vers plus de sérénité et d’harmonie entre vous et votre environnement. Sachez qu’en cas de besoin vous pouvez toujours compter sur un accompagnement personnalisé et une approche compréhensive auprès de psychologue et spécialiste qualifiés mais aussi auprès de notre solution virtuelle Evoluo. 

Recent Articles